L’art culinaire est une notion qui, en France, a ses lettres de noblesse depuis la nuit des temps. Qu’il s’agisse du salé ou du sucré, la cuisine française a engendré de petites révolutions, comme celle de la nouvelle cuisine au cœur des années 70. Celle-ci a édicté des règles, sinon des dogmes de bonnes pratiques qui se sont perpétuées, tant bien que mal, jusqu’à aujourd’hui. Mais une chose est sure, ce courant a mis en lumière un aspect essentiel : le visuel.

Flatter les rétines est presque devenu une discipline à part entière. Le monde de la chocolaterie ne s’y est pas trompé et a su se mettre au niveau dans ce qui est désormais une évidence : cela doit être beau avant d’être bon. On mange avec ses yeux avant de satisfaire ses papilles. Bien entendu si le goût ne suit pas, le visuel ne sera plus qu’un lointain souvenir, mais dans cet art éphémère qu’est la cuisine et notamment le chocolat, la première sensation est visuelle.

CODE HTML IMAGE — NE PAS TOUCHER A CETTE LIGNE SVP – Pourquoi offrir du chocolat personnalisé

Une industrie toujours plus innovante

Si certaines fêtes comme Pâques, Noël ou la Saint-Valentin sont immédiatement associées au chocolat, l’évolution des habitudes alimentaires fait que, désormais, il est courant d’offrir du chocolat en cadeau pour des occasions moins connotées. Une invitation à diner, un service rendu, un anniversaire sont autant de raison d’offrir ce type de cadeau personnalisé. Cette évolution est due à plusieurs facteurs, au premier rang desquels se trouve la pluralité de l’offre. Il existe une telle variété de produits et de gammes dans les chocolats qu’aujourd’hui, tous les goûts ou presque sont dans le chocolat.

En France les habitudes liées au chocolat sont bien installées. On considère que chaque personne y consacre plus de 100 € par année. Le chocolat noir en tablette récolterait le plus de suffrages tous âges confondus.

Pourquoi offrir du chocolat ?

La notion de cadeau révèle beaucoup de choses sur les rapports humains, tant pour celui qui offre que pour celui qui reçoit. Qui ne s’est pas vu offrir un cadeau qui laisse si perplexe qu’il crée rapidement une forme d’embarras. Parfois, même un proche peut se révéler un inconnu en vous offrant avec un grand sourire un échantillon de parfum gratuit. Ah donc, c’est ainsi que tu me vois ?! Le fameux cadeau empoisonné. Car oui, il y a toujours un peu de nous dans les cadeaux que l’on fait. C’est un acte un tant soit peu égoïste, du moins inconsciemment. Parfois, nous offrons ce qui nous plait en se persuadant que cela plaira à l’autre. Une forme d’effet miroir.

L’échange de cadeaux, comme à Noël par exemple, déclenche lui des « peurs » des deux côtés. Ai-je fait le bon choix ? Que vais-je recevoir ? Il faut se préparer à toutes les éventualités.

Le chocolat, qu’il soit noir, au lait ou blanc, offre la possibilité d’offrir des cadeaux à un proche comme à une vague connaissance. Un petit cadeau pour une personne pas si proche que cela ? Vous trouverez aisément un petit coffret à un prix honorable. Mais vous pouvez aussi vous laisser enchanter par des produits qui confinent au luxe. Le chocolat peut permettre ce type de grand écart. Le chocolat est considéré par beaucoup comme un proche du vin. Certains chocolatiers font ce parallèle, et il est vrai que les termes et les pratiques se ressemblent. On parle de crus, de grands crus, de millésimes, de variétés de fruits ou encore de fermentation (les fèves).

Des cadeaux d’entreprise personnalisés

Certaines traditions ont la vie dure et restent bien installées dans les mœurs de l’entreprise. En effet, le dernier et le premier mois de l’année voient un grand nombre d’entreprises consacrer une somme d’argent plus ou moins conséquente aux cadeaux. C’est le client ou le collaborateur qui le plus souvent est le destinataire de ce présent. D’aucuns offrent du champagne, des paniers garnis, des agendas, des stylos ou encore des produits de luxe. On estime que cette coutume pèse près de 900 millions d’euros par années en France.

Le chocolat a su se faire une belle place dans ce marché, par une innovation toujours plus présente et des services de plus en plus pointus et personnalisés. Une fête, un anniversaire, Noël, toutes les occasions sont bonnes pour offrir des coffrets ou des boites de chocolats. Une entreprise peut, par le truchement du cadeau d’entreprise, envoyer une belle image ou mieux encore, l’image qu’elle souhaite diffuser. Les chocolatiers rivalisent d’inventivité afin de séduire le client. Ils réalisent d’authentiques œuvres chocolatées selon vos désirs les plus originaux. Un logo géant et toutes sortes de moulages feront le bonheur de vos collaborateurs. Des boites de chocolats personnalisées à l’effigie de votre entreprise à des coffrets, en passant par des trompe-l’œil, plus saisissants les uns que les autres. Une offre des plus originales et de qualité.

Chocolat au lait, chocolat noir, en tablettes, en bouchées, orangettes, pralinés il peut être décliné à l’infini, la seule limite sera votre imagination ! Des produits de qualité au service des consommateurs, particulier ou entreprise.

Personnaliser le produit

Il existe aussi la possibilité de personnaliser les emballages, les suremballages. Vous pouvez ainsi individualiser les coffrets ou les boites de chocolats. Cela donne un produit original mis aux couleurs de votre entreprise, par exemple. Cela peut être un bon support de communication pour vous. D’autant plus que chez certains chocolatiers qui proposent ce type de services, vous avez la possibilité de choisir jusqu’à la matière du coffret. En métal, en carton, tout ou presque est réalisable. Enfin, il existe aussi, dans le souci du détail, les petits chocolats individuels emballés dans différents formats. Les chocolats que l’on déguste avec le café, eux aussi personnalisés ! Une bonne visibilité pour votre entreprise, une forme d’investissement publicitaire.

Des cadeaux personnalisés pour toute la famille

Là encore, les chocolatiers permettent toutes les audaces. La fête des Mères, la fête des Pères, Pâques ou la Saint-Valentin, autant d’occasions de faire des cadeaux et en recevoir. Le champ des possibles est infini pour les créateurs dans la confection de chocolats personnalisés. Des chocolats avec votre photo ou celle de votre couple pour un mariage, des chocolats imprimés où il vous sera possible de délivrer le message que vous souhaitez. Pour les plus farfelus, il est possible de commander une boite à outils entièrement au chocolat, des escarpins, des reproductions de voiture, etc. Vous l’aurez compris, la liste est infinie, il vous suffit de vous adresser au bon chocolatier, celui qui saura réaliser votre idée ou vous surprendre par ses propositions.

Le chocolat et ses vertus, un autre cadeau

D’un point de vue économique tout d’abord, le chocolat est considéré comme une valeur refuge. En effet, il ne connait pas la crise et on peut même imaginer qu’elle pourrait déboucher sur une forme d’engouement ! Plus sérieusement, au-delà de sa dimension festive, le chocolat recèle en lui des trésors pour la santé physique et mentale de ses consommateurs. De par ses formes multiples (noir, lait, blanc), le chocolat peut convenir à tous ou presque. Même les personnes souffrant de diabète ou ayant un taux de cholestérol au-dessus de la norme peuvent se permettre sa dégustation. Soulignons tout de même que dans ces cas il faut le consommer à discrétion et il doit être de très bonne qualité. Une bonne qualité implique un taux de cacao supérieur à 70 %. Riche en oligo-éléments et en sels minéraux, il constitue un excellent pourvoyeur de vitamines B1 et B2. Par la caféine qu’il contient il dynamise et tonifie, on lui prête même des vertus d’antidépresseur.

Le chocolat et l’éthique

Depuis quelques années maintenant le monde du chocolat et les consommateurs développent de plus en plus d’intérêt pour l’origine des choses, en l’occurrence des matières premières et de ceux qui les cultivent. Cet état de fait va de pair avec la prise de conscience écologique et la place plus prégnante de l’agriculture biologique. Pour le chocolat c’est l’appellation de commerce équitable qui a trouvé un véritable écho. On appelle aussi cela les labels sociaux. Cette démarche tourne autour de trois grandes idées que sont la protection de l’environnement, le manger mieux et une envie de recréer des circuits courts et de redonner aux producteurs ou qu’ils soient un peu de pouvoir sur leurs productions, ou, en tous cas, la possibilité d’en vivre mieux. Même si les prix sont plus élevés, cela entre dans une démarche altruiste et globale.

D’où vient le chocolat

Tiré d’une plante, le cacaoyer, les fèves grandissent dans la cabosse, une enveloppe protectrice. Les fèves sont ensuite empilées dans des paniers et sont prêtes pour la fermentation pour une durée d’une semaine environ. Après une deuxième fermentation, les fèves sont séchées au soleil. Toutes ces étapes sont bien entendu différentes selon les crus, le résultat souhaité et les conditions climatiques.

Ces fèves sont ensuite broyées et donnent ce que l’on appelle la masse de cacao. Cette dernière est passée sous des presses hydrauliques et va donner deux matières : le beurre de cacao et le tourteau qui, une fois broyé, devient la poudre de cacao.