Votre cœur balance entre le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc ? Certains ont fait leur choix entre les trois chocolats et raffolent tout particulièrement de celui qui adopte une couleur ivoire, particulièrement sucré. Exit l’intensité du chocolat noir et le goût de cacao, le chocolat blanc n’en a finalement que le nom, car sa composition diverge beaucoup des autres chocolats.

Le chocolat blanc est en effet plus doux, plus fondant, souvent avec quelques notes de vanilles. Ce chocolat de couleur blanche est plus gourmand, ce qui fait de lui le chouchou des plus petits. Mais alors, pourquoi ce chocolat possède-t-il une si grande différence par rapport aux autres chocolats ? Comment est-il fabriqué et quels ingrédients peuvent expliquent cette saveur particulière ?

Pour tout savoir sur le chocolat blanc, nous vous proposons de découvrir les particularités de sa fabrication, qui expliquent cette différence de saveur. La prochaine fois que vous dégusterez du chocolat blanc, vous saurez pourquoi ce chocolat n’est définitivement pas comme les autres.

De quoi est composé le chocolat blanc ?

Le beurre de cacao comme seul point commun

Le chocolat blanc a été inventé il y a presque un siècle maintenant. En 1930, l’entreprise Nestlé a l’idée de créer un chocolat avec l’excédent de beurre de cacao obtenu après compression de la pâte de cacao. Pour fabriquer du chocolat, il est en effet nécessaire d’ajouter du beurre de cacao, ainsi le chocolat noir et le chocolat au lait en contiennent également.

Le beurre de cacao est le seul élément commun entre les trois types de chocolat. La ressemblance s’arrête donc là puisque le chocolat blanc ne contient pas de pâte de cacao (extraite des fèves de cacaoyer) et n’en a donc pas le goût. Le beurre de cacao perd également en goût lors de sa compression.

Pour lui donner du goût, le beurre de cacao est ajouté à d’autres ingrédients comme le sucre et le lait en poudre. Ainsi une tablette de chocolat blanc est composée :

  • D’au minimum 20 % de beurre de cacao.
  • D’au minimum 14 % de produit lacté, dont 3,5 % de matières grasses lactiques.
  • De sucres.

La forte concentration en beurre de cacao permet d’obtenir un chocolat qui ne fond pas à température ambiante, mais qui devient très fondant une fois en bouche. Un régal pour les plus gourmands !

Des arômes ajoutés pour plus de gourmandise

Si le chocolat blanc n’a pas réellement de goût naturel puisque le cacao disparaît complètement et que le lait et le sucre ne sont pas très forts en bouche, les chocolatiers rajoutent des arômes comme de la vanille ou de la noisette.

Bon à savoir : la qualité d’un chocolat blanc se base sur le lait en poudre. Plus celui-ci est parfumé et plus le chocolat sera meilleur.

Le chocolat blanc et la santé

Vous le savez peut-être déjà, le chocolat noir qui contient le plus de cacao (environ 35 %) est très bon pour la santé, car il est riche en magnésium, en antioxydants et en flavonoïdes. Le chocolat blanc, quant à lui, est bien plus pauvre et n’aura pas les mêmes bienfaits, puisqu’il ne contient pas de pâte ou de poudre de cacao issu des fèves.

Toutefois, il est riche en calcium et en oligoéléments contenus dans le lait et permet ainsi de renforcer les os. Enfin, sachez que le beurre de cacao n’est pas la raison pour laquelle le chocolat blanc doit être consommé avec modération, puisque le corps stocke difficilement les graisses issues du beurre de cacao. Il est cependant riche en sucre, qui, s’il n’est pas brûlé, peut faire prendre quelques grammes.

Alors, pensez-y si vous souhaitez surveiller votre ligne : on se fait plaisir avec du chocolat blanc, mais toujours avec modération !